Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 17:15

 

roman2-4639.jpg

 

 

Un centenaire, cela se célèbre dignement ! Une fête est donc organisée à la maison de retraite en l'honneur des cent ans d'Allan Karlsson. La presse locale et les notables de la ville ont été invités mais Allan décide de fuguer et s'échappe par la fenêtre. Chaussé de ses charentaises, il se rend à la gare routière et grimpe dans un car après avoir dérobé une lourde valise à roulettes en espérant qu'il y dénichera une paire de chaussures.

Pas de chaussures mais... 50 millions de couronnes (l'action se passe en Suède), le butin d'un gang ce qui va entraîner Allan dans un road movie, traqué à la fois par la police et par une bande de malfrats. Ses nouveaux amis ? Un vieux kleptomane, un vendeur de saucisses surdiplômé, une rousse qui jure comme un charretier, une éléphante...

Ce frêle vieillard est en fait un artificier de génie à la retraite qui a traversé le XXè siècle en côtoyant les acteurs d'évènements historiques majeurs. Ce qui nous permet de croiser un Truman qui se saoûle à la Tequila, un Franco pleurnichard, un Staline hystérique, un Mao Tsé-Toung amoureux et généreux, un Kim II-Sung capricieux...

Je n'ai rien fait d'autre de ma journée que dévorer ce chef-d'oeuvre d'humour noir désopilant en riant à haute voix dans mon salon, ne faisant une pause que pour reprendre mon souffle. Une cascade de situations invraisemblables, ahurissantes, déjantées, "abracadantesques" (?).

Un très, très grand moment de plaisir et de rires.

 

"Quand la vie joue les prolongations, il faut bien s'autoriser quelques caprices" (Allan)

"Peu de temps après, son père se noya dans l'étang en essayant de sauver une génisse. L'évènement affecta Julius car il aimait bien la génisse"

"Au début, le recrutement au sein de la prison de Hall se passa bien. Mais un jour une lettre adressée au Chef par sa mère se perdit à l'intérieur de la prison. Elle y écrivait entre autres que son petit Per-Gunnar devait faire bien attention de ne pas avoir de mauvaises fréquentations et surtout penser à mettre son écharpe à cause de ses amygdales fragiles, et qu'elle attendait avec impatience sa sortie afin qu'ils puissent jouer ensemble à l'île au trésor.

Après cela, il eut beau rouler des mécaniques en public et planter au couteau deux Yougoslaves dans la queue au réfectoire, son autorité était sapée. Sur les trente voyous qu'il avait recrutés, vingt-sept se désistèrent"

 

Jonas Jonasson est un écrivain et journaliste suédois né en 1961 et le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire est son premier roman.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by chicha - dans roman
commenter cet article

commentaires

chantal de Nice 25/04/2014 18:54

j'ai lu il y a déjà quelques temps et je suis d'accord avec toi ....j'avais adoré.....bisesssss

Présentation

  • : Le blog de chicha
  • Le blog de chicha
  • : Accueillir chaque voyage, dépouillée de toutes certitudes, pour vivre au plus près chaque instant et essayer de prolonger le lien par l'image et l'écriture.
  • Contact

Texte Libre

Recherche