Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 18:05

 

 

Une petite promenade dans les rues de Pondichéry...

le marché Goubert, MG Road, le front de mer, la fête de Pongal...


Repost 0
Published by chicha - dans inde
commenter cet article
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 19:41

 

mime-attachment.jpeg

 

Des nouvelles de l'orphelinat Vudhavi Karangal...

Pour en savoir davantage sur Maran, le mari d'Alice Thomas. Un couple exceptionnel.

 

link

 

http://www.enfantsruespondichery.org/article-au-coeur-de-vudhavi-karangal-maran-117091105-comments.html#anchorComment

Repost 0
Published by chicha - dans inde
commenter cet article
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 23:37

P1030785

 

En ces temps de grisaille, j'ai pensé que les couleurs des façades de maisons de Pondichéry apporteraient un peu de lumière...

 

Toutes ces photos ont été prises dans la "ville noire" (par opposition à la "ville blanche" qu'habitaient les Occidentaux) et il y en a des dizaines d'autres.

 

P1020327 P1020329

 

P1020654 P1030470

 

P1030475 P1030492

 

P1030493 P1030535

 

P1030651 P1030740

 

P1020470 P1020928

 

P1030217 P1030415

 

P1030654

 


Repost 0
Published by chicha - dans inde
commenter cet article
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 11:43

P1020599

 

des corneilles, il y en a partout.

Les Anglais les auraient introduites en Inde pour qu'elles assainissent les tas d'ordures, dans la rue. 

Et, avec les vaches, elles s'y activent !

 

P1020331.JPG P1010790.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Indifférent aux vaches, aux chiens  et aux criaillements des corneilles le monde de la rue évolue dans l'animation et les couleurs

(N.B. je dois admettre, cependant, que cette année certains quartiers de Pondichéry étaient saturés de détritus).

 

P1040776 P1020886

 

P1020600  P1040718

 

P1020519

 

En Inde, il est inutile de voyager avec un paquet de lessive, un fer à repasser ou une boîte à couture. 

Vous pouvez confier toutes ces tâches qui seront formidablement exécutées, dans la rue, pour quelques roupies.

Au fait, savez-vous ce que signifie l'expression "roupie de sansonnet" ? Rien à voir ni avec la monnaie indienne, ni avec le petit oiseau.

"de la roupie de sansonnet est une expression populaire française qui signifie "une valeur négligeable", souvent utilisée sous la forme négative "ce n'est pas de la roupie de sansonnet" et qui veut donc dire "qui a de la valeur".

Elle prend son origine dans le parler populaire du Moyen Age où la "roupie" est la goutte au nez. Il est difficile d'imaginer que cet oiseau étourneau-sansonnet puisse avoir une goutte au nez. Il peut y avoir un détournement de sens à partir de "la roupie de son nez" et que, dès le moment où la compréhension de "roupie" s'est perdue au XIXè siècle, le parler populaire a reconstruit "sansonnet" à partir de "son nez". (explication Wikipédia).


P1020906  P1030128

 

P1030412

 

Partout dans les rues, des marchands qui proposent toutes sortes de produits : fleurs (surtout à proximité des temples), babioles de toutes sortes, fruits, jus de fruits confectionnés sur place (un délice), petits en-cas, céréales grillées...    

P1030106  P1040771

 

 P1040760

 

photo  P1040723

 

inde-h 1081

 

En fin d'après-midi, n'hésitez pas à déguster une assiette de shiv-puri sur la promenade Goubert de Pondichéry (mélange de pois chiches, petit haricots blancs, cacahuètes, tomates, carottes....) C'est un véritable régal.

 

P1020664 P1020663

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le paan

Au marché ou sur le trottoir, les marchands vendent des feuilles de bétel qui vont servir à la fabrication des paans que vous pouvez acheter à tous les coins de rue et qui sont supposés faciliter la digestion.

Le vendeur badigeonne la feuille de pan de chaux blanche (et parfois de chaux éteinte rouge) avant d'y disposer les épices : noix d'arec, cardamome, clous de girofle, poudre de coco... éventuellement tabac (le sweet pan ou mitha pan est sans tabac) et d'autres ingrédients de saveurs variées au choix du client. Le pan est ensuite plié, ou roulé.

On mâche, on chique et on crache.

Personnellement, je ne suis pas amatrice. Mais quelle belle présentation !


 

P1030200

 

P1040780  P1040781

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et partout, les vendeurs de chaï

 

 

 

P1020961.JPG

 

 

 

Repost 0
Published by chicha - dans inde
commenter cet article
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 15:21

P1030815

 

A l'orphelinat Vudhavi Karanga (Pondichéry), les dimanches laissent aux enfants le temps de faire de la musique.

Cela nous a permis d'assister à une de leurs séances musicales et vous pourrez en bénéficier aussi en cliquant sur le lien en bas de page.

 

P1030765-copie-1.JPG

 

Les instruments ci-dessus sont des vîna, et plus précisément des Saraswati vîna (car il en existe de plusieurs formes) aussi appelées vîna carnatique.

Dans la littérature védique, la vîna est citée comme l'un des trois instruments sacrés et elle existe sous une forme proche de celle que nous connaissons aujourd'hui depuis le Xè siècle.

Connue pour être l'instrument de Saraswati, déesse des arts et de la connaissance, elle représente l'essence même de la musique et la Saraswati vîna est devenue l'instrument emblématique de la musique du Sud.

C'est un instrument à 7 cordes (4 cordes de jeu et 3 cordes de bourdon pour le rythme) dont le manche comporte 24 frettes de cuivre qui donnent à la vîna une échelle de 3 octaves et demi et se termine par une tête de dragon sculpté. Le musicien pince les cordes avec les trois onglets qu'il porte à la main droite .

La vîna mesure plus d'un mètre de long et deux caisses de résonnance sont fixées à ses extrêmités : une calebasse ou une gourde en papier mâché et un corps de résonnance en bois de jacquier ou de teck.

Elle se joue généralement en solo, accompagnée du tambour mridangam, et parfois en accompagnement de chant.

Les vîna sont fabriquées un peu partout  en Inde mais celles de Thanjavur, dans le Tamil Nadu, sont les plus réputées.


 

P1030802

 

Vieux de 2000 ans, le mridangam est l'instrument d'accompagnement rythmique principal de la danse classique et des chants religieux du Sud de l'Inde. Il serait à l'origine du langage des hommes et chacune des frappes correspond à une onomatopée. (vous pourrez l'entendre dans la vidéo).

Long de 52 à 62 cm et d'un diamètre allant de 21 à 25 cm, il est fabriqué en bois de jacquier et chacune des bouches situées aux extrêmités est couverte de 3 peaux épaisses taillées acoustiquement solidaires (deux de singe - ou de chèvre - et une de vachette pour l'une, une de singe - ou de chèvre - et deux de buffle pour l'autre) avec en leur centre une pastille noire, mélange de riz bouilli et de manganèse, qui permet une grande variété de sonorités.

Le jeu en est entièrement improvisé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by chicha - dans inde
commenter cet article
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 21:35

P1030664-copie-1

 

Dès mon arrivée, ou avant de prendre l'avion de retour, le masala chaï sur la route de Chennai à Pondichéry, est devenu le rituel de retrouvailles avec l'Inde, ou celui du départ.

Dans les villes, les villages, sur le bord des routes, il y a partout ces petites gargottes où, pour quelques roupies, on peut boire un verre de chaï.

 

P1030886 P1030491

 

P1030666 P1030659

 

P1020961.JPG P1030479

 

P1030662

 

Recette du chaï

(la variété et le nombre d'épices varient d'une région à l'autre)

- 1 litre d'eau

- 4 dl de lait

- de 50 à 100 g de sucre

- 1 bâton de cannelle

- 5 clous de girofle

- 8 cosses de cardamome

- 1 cuillerée à soupe de gingembre râpé

- 1 cuillerée à soupe de thé noir

Mettez dans une casserole le bâton de cannelle, les clous de girofle, les graines de cardamome écrasées, le gingembre râpé et l'eau. Laissez cuire une dizaine de minutes.

Ajoutez le lait, le sucre et le thé et laissez frémir pendant 3 minutes.

Laissez reposer 3 minutes, filtrez et servez.

 

 

 

 


Repost 0
Published by chicha - dans inde
commenter cet article
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 16:56

P1040810.JPG

 

Au départ, il était très beau le paquet que je m'étais envoyé de Pondichéry pour éviter d'avoir un surcharge de bagages à mon retour en avion.

 

photo

 

Bien protégé d'un tissu de coton cousu à la main...

Je l'ai reçu ce matin. Il n'avait plus aucune forme mais pas de dégâts.

Dès que je l'ai ouvert, le salon a été empli d'odeurs d'encens et d'épices... Nostalgie... nostalgie...

 

Repost 0
Published by chicha - dans inde
commenter cet article
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 17:25

1052927-france-s-first-lady-valerie-trierweiler-219x219-1

 

Grande surprise ce soir, en sortant de l'hôtel pour aller au restaurant.

Sous les arcades, nous avons rencontré, encadré par des policiers indiens et français en civil... Valérie Trierweiler !

A notre sortie du restaurant, les marchands ambulants des arcades, en apprenant que nous étions françaises, ne tarissaient pas d'éloges sur "la femme du président français".

Repost 0
Published by chicha - dans inde
commenter cet article
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 08:51

 

 

P1040735

 

 

Réveil matinal et promenade dans le quartier.

 

P1040720  P1040718

 

Les marchands ambulants ont déserté les arcades de Shahid Bhagat Sing Road, la rue où se trouve l'hôtel et ils ne sont pas encore revenus. On peut donc y circuler aisément et traverser la rue ne relève plus de l'exploit.

 

P1040760 P1040704

 

P1040723

 


Avec près de 20 millions d'habitants, Bombay est la ville la plus peuplée de l'Inde et en est la capitale commerciale, économique et bancaire.

La ville compte aussi le plus grand bidonville de l'Asie et  les sans-abris (ils sont nombreux) vivent au pied des immeubles et demeures des plus riches.

 

P1040726 P1040730

 

P1040731 P1040739

 

P1040756

 

P1040759

 

 

Au pied de la gateway of India (construit en en 1911 pour célébrer la venue du roi Georges V, alors empereur des Indes !) se trouve le quai de départ des bateaux pour l'île d'Elephanta. Nous avions envisagé d'y aller mais nous y avons vite renoncé car, même de bon matin, il y avait déjà une queue impressionnante d'Indiens et de touristes étrangers.

 

P1040747 P1040749

 

 

Juste en face, le Taj Mahal hôtel, hôtel le plus prestigieux de l'Inde, qui fut construit en 1903.

 


 



 

 

Repost 0
Published by chicha - dans inde
commenter cet article
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 07:55

 

 

P1040751

14 février. Nous avons quitté l'hôtel de Cochin à 6 heures du matin pour arriver à  l'aéroport de Bombay à 11 heures.

Trajet d'une heure trente pour rejoindre l'hôtel dans une ambiance chahutée : chaleur accablante, embouteillages, bruit assourdissant...

J'ai réservé un hôtel dans le quartier de Colaba et le chauffeur de taxi a un peu de mal à le trouver, et pour cause : il faut passer par une échoppe de chaussures pour accéder à la réception ! Mais bon... l'hôtel est propre et bien situé dans l'artère principale de Colaba.

Une sieste s'impose et nous attendons 17 heures pour aller faire un tour. La rue dans laquelle nous logeons est indescriptible. Les façades sont bordées d'arcades sous lesquelles les commerçants - qui vendent toutes sortes d'objets - sont entassés sur plus d'un kilomètre. Impossible de faire trois pas sans être sollicitée. De quoi donner le tournis.

 

P1040709 P1040710

 

P1040695

 

Nous essayons d'aller dîner au café Léopold, à deux pas de l'hôtel, mais il est vraiment trop bruyant.

Nous finissons donc dans un salon de thé où les gâteaux sont bons et le lemon-soda tout à fait délicieux (jus de citron vert, menthe et soda).

 

P1040716 P1040761

Repost 0
Published by chicha - dans inde
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de chicha
  • Le blog de chicha
  • : Accueillir chaque voyage, dépouillée de toutes certitudes, pour vivre au plus près chaque instant et essayer de prolonger le lien par l'image et l'écriture.
  • Contact

Texte Libre

Recherche