Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mai 2017 4 04 /05 /mai /2017 21:49
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille

L'exposition "Indigo" à la Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille est consacrée à la saga de la découverte de cette couleur magique qu'est l'indigo (mais aussi à d'autres bleus) à travers des pièces textiles et des documents riches et précis.

Et c'est avec ravissement que nous plongeons dans une multitude de bleus... Le China blue, le bleu anglais, le bleu de faïence, le bleu de Cologne, le bleu de Delft, le bleu de Prusse... à travers le kelsch, le batik, l'ikat, le tie and dye... du Moyen Orient à l'Asie centrale, de l'Inde au Japon, de l'Indonésie à l'Amérique centrale...

Une exposition à voir et à revoir...

Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Indigo - Maison de l'artisanat et des métiers d'art de Marseille
Repost 0
Published by chicha - dans marseille
commenter cet article
30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 10:08
Marseille - la Cité radieuse

A la fin de la seconde guerre mondiale, en pleine période de reconstruction, la France a besoin de logements sociaux et l'Etat confie à Le Corbusier la construction d'une unité d'habitation à Marseille en lui demandant de "montrer un nouvel art de bâtir qui transforme le mode d'habitat".

Entre 1947 et 1952, Le Corbusier édifie donc la Cité radieuse baptisée par les Marseillais qui en trouvent l'architecture révolutionnaire  "la maison du fada".

Bâtie sur pilotis, sous forme d'une barre de 137 mètres de long et de 18 étages, rappelant la silhouette d'un bateau, la résidence compte 337 appartements (en duplex) imbriqués par deux, avec terrasse et baie vitrée et séparés par des "rues intérieures", un hôtel de 21 chambres, des commerces, une école maternelle, une bibliothèque...

Le toit-terrasse de l'unité est occupé par des équipements publics : la cour de récréation de l'école maternelle, un gymnase, une piste d'athlétisme, une petite piscine pour enfants et un auditorium en plein air.

 

Marseille - la Cité radieuse
Marseille - la Cité radieuse
Marseille - la Cité radieuse
Marseille - la Cité radieuse
Marseille - la Cité radieuse
Marseille - la Cité radieuse
Marseille - la Cité radieuse
Marseille - la Cité radieuse
Marseille - la Cité radieuse
Marseille - la Cité radieuse

Il est assez difficile de décrire cette cité mais elle surprend par son originalité, sa modernité alors qu'elle a plus de 60 ans et l'impression de convivialité qui s'en dégage. Ses habitants la décrivent comme "extraordinaire, impressionnante, géniale" offrant un cadre de vie particulièrement agréable.

L'idée de Le Corbusier était qu'une ville doit être un ensemble complet et harmonieux, adapté aux besoins de l'homme, c'est à dire le contraire des banlieues dortoirs.

 

 

Marseille - la Cité radieuse
Marseille - la Cité radieuse

 

Le Corbusier avait destiné la Cité radieuse à des prolétaires et des employés. Mais en 1954, l'Etat, propriétaire de l'immeuble a mis en vente les appartements et les magasins, ne conservant que l'école maternelle. et l'esprit communautaire s'est un peu dissous dans la propriété privée...

Un appartement-témoin a été conservé et sa visite est vraiment très intéressante. Il suffit pour cela de s'adresser à l'office du tourisme. Le guide vous fournira une foule d'informations.

 

 

Marseille - la Cité radieuse
Marseille - la Cité radieuse
Repost 0
Published by chicha - dans marseille
commenter cet article
29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 12:42
Marseille - restaurant sard'in

Bien agréable de se restaurer de manière sympathique quand on passe des heures à déambuler dans les rues d'une ville...

Chantal nous a donc emmenées rue Coutellerie, dans un endroit original sur le Vieux port, à deux pas du Panier, avec vue sur Notre Dame de la Garde : le restaurant Sard'in 

 

 

 

 

Marseille - restaurant sard'in

Le Sard'in propose toutes sortes de recette déclinées autour de la sardine (mais pas seulement !)

Nous avons opté pour une soupe à la sardine tout à fait délicieuse accompagnée de panisses et de beignets de sardines, le tout arrosé d'un petit vin blanc en pichet... Un régal ! 

Je vous recommande vivement cet endroit

 

Marseille - restaurant sard'in
Repost 0
Published by chicha - dans marseille
commenter cet article
29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 11:54
Marseille - le musée des docks romains

Pendant les travaux de reconstruction de Marseille après la guerre, des docks romains ont été mis à jour en 1947. Ils constituent un des très rares entrepôts commerciaux romains à dolia connus dans le monde et, en 1963, un musée a été conçu "in situ".

Le musée témoigne de l'intense vie commerciale antique de Marseille. Il abrite des morceaux d'épaves, des amphores, des éléments d'accastillage, des instruments de mesure et dans les vitrines disposées le long des murs des objets de la vie quotidienne, des pièces de monnaie... issus des fouilles sous-marines effectuées sur une vingtaine d'épaves trouvées dans la rade de Marseille. 

Il présente aussi une trentaine de dolia - grosses jarres qui servaient à stocker le vin ou l'huile. Ces dolia pouvaient atteindre 1,70 m de hauteur et un diamètre de 1,60 m de diamètres pour un volume de 1 800 à 2 000 litres. La fabrication des dolia était particulièrement délicate c'est pourquoi ils devaient être construits sur le lieu même où is avaient été fabriqués. Ils étaient ensuite enfoncés dans le sol jusqu'au col, enduits intérieurement de résine et fermés par un couvercle.

On peut aussi y admirer une mosaïque - une baigneuse - du IIIè siècle qui aurait fait partie des thermes romains qui existaient à proximité du port

Ce petit musée (il n'y a qu'une salle) est magique. C'est un bel endroit, très bien conçu et très intéressant...

 

 

 

 

 

 

 

 

Marseille - le musée des docks romains
Marseille - le musée des docks romains
Marseille - le musée des docks romains
Marseille - le musée des docks romains
Marseille - le musée des docks romains
Marseille - le musée des docks romains
Marseille - le musée des docks romains
Marseille - le musée des docks romains
Marseille - le musée des docks romains
Marseille - le musée des docks romains
Marseille - le musée des docks romains
Repost 0
Published by chicha - dans marseille
commenter cet article
28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 18:30
Marseille...

3 jours de pur plaisir, entre copines à Marseille avec Chantal et Danielle.

Marseillaise d'adoption, Chantal adore sa ville et prend beaucoup de plaisir à la faire découvrir. Nous avons donc déambulé pendant des heures dans les rues de Marseille, de la rue Bussy l'Indien  au marché de Noailles, de la Canebière au musée des docks romains, du cours Julien au quartier du Panier...

Marseille...
Marseille...
Marseille...

la maison diamantée construite à la fin du XVIè siècle dans le quartier du Vieux Port doit son nom au décor de bossages en pointes de diamant

Marseille...
Marseille...
Marseille...

l'herboristerie mythique du père Blaize

Marseille...
Marseille...

la maison Empereur, plus vieille quincaillerie de France couvre 1 000 m2

Marseille...
Marseille...
Marseille...
Marseille...
Marseille...
Marseille...
Marseille...
Marseille...

à suivre...

Repost 0
Published by chicha - dans marseille
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de chicha
  • Le blog de chicha
  • : Accueillir chaque voyage, dépouillée de toutes certitudes, pour vivre au plus près chaque instant et essayer de prolonger le lien par l'image et l'écriture.
  • Contact

Texte Libre

Recherche