Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 03:28

et le sirocco...

 

Après cinquante d'exil, un groupe de septuagénaires pieds-noirs décident de retourner en pélerinage sur leur terre natale qu'ils ont dû quitter précipitament en 1962. Ils ne sont pas à la recherche de la guerre et des violences qu'ils y ont vécues mais ils souhaitent retrouver un pays aimé et leur adolescence.

Tous originaires de Tadjira, dans l'Oranais ils ont fréquenté autrefois la même école publique. Aujourd'hui, les uns sont devenus riches, d'autres plutôt intellectuels, d'autres encore ont raté leur vie, mais dans cette ville où ils ont grandi, dans les retrouvailles avec les Algériens de leur enfance, ils gardent en commun le même amour d'un pays perdu.

Ils ont été plus d'un million, en 1962, à n'avoir d'autre choix que de s'exiler en France dans un pays qui ne voulait pas d'eux. Jetés sur cette rive de la Méditerranée, ils étaient semblables à ces Français qui, dans la débâcle de 1940 se retrouvaient sur les routes de France, chassés de chez eux. Avec une différence notable c'est qu'en 1940, après quelques semaines, ces Français-là sont retournés chez eux.


J'ai aimé ce livre que j'ai lu avec émotion, la gorge parfois nouée  car, comme le dit Marie Cardinal "Je ressens le même mal, la même douleur, là, au plus profond de moi, je suis amputée de ma terre..."

 



 

Partager cet article

Repost 0
Published by chicha - dans roman
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chicha
  • Le blog de chicha
  • : Accueillir chaque voyage, dépouillée de toutes certitudes, pour vivre au plus près chaque instant et essayer de prolonger le lien par l'image et l'écriture.
  • Contact

Texte Libre

Recherche