Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 17:41

aujourd'hui maman est morte

 

 

 

Le titre du livre de Charles Berling reprend la première phrase du roman de Camus, l'étranger. Camus qui parlait avec tant d'amour, d'émotion, et de douleur parfois, du pays de ses origines.

Charles Berling parle de son enfance, du Maroc où est née sa mère, de sa tribu familiale, de sa vie d'acteur mais tout le livre est tendu vers Nadia, sa mère.

C'est dans le Maroc du protectorat que Nadia passe une enfance douloureuse entre un père brutal et tyrannique et une mère opprimée et adorée. Elle l'a elle-même racontée dans un livre, Négatif, dans lequel elle ne livre pourtant pas son secret. Ce secret qui a contribué à faire de cette personne rieuse et fantasque une femme intransigeante et disloquée.

A la mort de sa mère, Charles Berling remonte le passé pour comprendre le mystère qui a brisé Nadia et pouvoir enfin éclairer ainsi ses propres zones d'ombre et ses origines.

Ce livre se fait l'écho des comptes que nous-mêmes pouvons avoir à régler avec notre enfance, notre mère et les non-dits familiaux qui nous interdisent d'accéder à l'apaisement.

Un beau livre.


 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by chicha - dans roman
commenter cet article

commentaires

Catherine 12/12/2012 18:50


J'aime beaucoup tes chroniques littéraires ! Et celle-ci me donne vraiment envie de lire ce livre... :-)

chicha 12/12/2012 22:54



c'est effectivement un très joli livre qui aborde 3 thèmes importants pour la recherche d'un équilibre personnel (oups !) : l'enfance, la relation à la mère et les nondits familiaux.



Présentation

  • : Le blog de chicha
  • Le blog de chicha
  • : Accueillir chaque voyage, dépouillée de toutes certitudes, pour vivre au plus près chaque instant et essayer de prolonger le lien par l'image et l'écriture.
  • Contact

Texte Libre

Recherche