Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 23:17
Le Rajasthan, état le plus coloré - et le plus visité - de l'Inde, est une terre saisissante de contrastes.




Forteresses et palais surgissent au milieu des terres arides que parcourent les habitants, femmes et hommes, vêtus de couleurs éblouissantes.
Les princes rajpoutes, descendants du soleil, de la lune et du feu, ne craignaient pas la mort et se livraient des guerres incessantes.











Ils ont créé des cités magiques, des forteresses et des palais alors que la population, essentiellement rurale, peinait à survivre sur cette terre rocailleuse. Cela reste vrai aujourd'hui encore et le
Rajasthan est un des états les plus pauvres de l'Inde.








Le Rajasthan, c'est aussi la région des copies de miniatures anciennes, de la musique et de la danse.















"L'Occident a choisi la particule, le morcellement note par note. L'Inde choisit l'onde, une sorte de courant fait de particules sans doute, mais si intimement fondues qu'elles ne forment qu'une seule vibration linéaire en passant par toutes les nuances du son."
 

Jaipur

Avec environ 3 000 000 d'habitants, Jaipur est la capitale du Rajasthan.
C'est la peinture des murs et des portes d'enceinte qui a donné à Jaipur son surnom de "ville rose".
C'est en 1876 que le Maharadja décida de repeindre toute la ville à l'occasion de la visite du Prince de Galles. Après plusieurs essais, c'est la couleur rose qui fut retenue et au jourd'hui encore, les propriétaires continuent d'entretenir avec soin les façades de leur maison.









Hawa Mahal
ou palais des vents
Cette  façade de grès rose, délicatement ajourée, donnant sur la rue est sans doute l'édifice le plus célèbre de Jaipur. Construite en 1799, elle fut conçue pour permettre aux femmes du harem royal de voir le spectacle de la rue sans être vues, dans la fraîcheur des courants d'air.









le fort d'Amber


On peut accéder à ce superbe palais fortifié à pied, en voiture ou à dos d'éléphant !

 





Construit au XVIème siècle, c'est une place protégée par des collines fortifiées, des murs d'enceinte et des tours de guet.







A droite du jardin des femmes, une pièce est dotée d'un système d'air conditionné : les ouvertures ont été faites de manière à provoquer un courant d'air et de l'eau parfumée circulait au-dessus de ces ouvertures devant lesquelles elle tombait en minces rideaux. Le vent passant dans ce rideau amenait alors un air frais et parfumée. 




Udaipur


Udaipur, la cité de l'aurore, est la capitale du Mewar.
C'est, dit-on, la cité la plus romantique et la plus séduisante du
Rajasthan avec ses lacs et ses palais qui semblent flotter sur l'eau.
Elle abrite encore aujourd'hui la plus ancienne école de peinture du
Rajasthan, fondée vers le milieu du XVIème siècle.
La dynastie des
Sisodias (fondateurs d'Udaipur) est considérée comme la plus ancienne dynastie survivante du monde. Elle remonte à 76 générations (plus de 1 500 ans) et les Sisodias se disent descendants du soleil.



le city palace

Sur la berge du lac
Pichola, transformé aujourd'hui, pour une grande partie en musée géré par le gouvernement.



Composé de 4 palais distincts, de pavillons et de kiosques reliés entre eux par des jardins et des cours, la construction du City palace a débuté au XVIème siècle pour se terminer 3 siècles plus tard.
Dans la tourelle de verre, murs et plafonds sont recouverts de miroirs rouges et gris très travaillés, et la porte est en ivoire sculpté.






La tourelle peinte est riche en peintures représentant la vie à la cour d'Udaipur. Au début du XIXème siècle, c'est dans cette tourelle qu'une jeune princesse de 16 ans s'empoisonna à l'essence de pavot : elle était convoitée par deux rajas et voulait, par sa mort, éviter à son père les représailles de celui qu'elle aurait évincé.



le Jag Niwas








Plus connu sous le nom de
Lake Palace, le Jag Niwas est semblable à un bateau flottant sur l'eau.





Edifié en 1746, il est en fait un ensemble de plusieurs palais qui étaient la retraite des
maharanas pendant l'été.
Tout en marbre blanc, il couvre près de 1,5 ha et a été orienté de telle manière que la brise du lac vienne rafraîchir les cours intérieures, les jardins et les kiosques.
Ses appartements aux voûtes cintrées sont décorés de peintures murales, d'incrustations de pierres précieuses, de miroirs...


Aujourd'hui, cet endroit est devenu un superbe hôtel.



"Les Indiens viennent d'une civilisation à la conception plus élastique du temps qui permet à chacun de prendre longuement et naïvement son temps pour étirer ses voyelles"

      

Partager cet article

Repost 0
Published by chicha - dans inde
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chicha
  • Le blog de chicha
  • : Accueillir chaque voyage, dépouillée de toutes certitudes, pour vivre au plus près chaque instant et essayer de prolonger le lien par l'image et l'écriture.
  • Contact

Texte Libre

Recherche