Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 18:34

Hoa Lu se trouve dans la province de Ninh Binh, à une centaine de kilomètres de Hanoï.
Autrefois capitale du Vietnam (au Xème et XIème siècle), elle possédait une citadelle dont il ne reste plus rien aujourd'hui.
Quant à la ville elle-même, elle a été entièrement reconstruite après que les Américains l'aient rasée pendant la guerre. Seuls subsistent deux sanctuaires : celui de Dinh Tien Hoang avec ses piliers de jacquier (le fameux "bois de fer") et son toit couronné de dragons et celui de Le Dai Hành, tous deux rois aux Xème et XIème siècle.

C'est à l'embarcadère de Van Lâm que nous embarquons pour une promenade de 3 heures sur la rivière Ngo Dong qui nous enchante. Nous sommes pilotés par une femme et sa charmante fille de 18 ans (que la mère voudrait bien nous voir ramener en France avec nous !)
La barque se faufile successivement sous trois montagnes dans des galeries fraîches, à la voûte très basse. Dans une vaste cavité, les Vietcongs avaient établi un hôpital militaire pendant la guerre et d'autres grottes auraient servi de grottes à des pilotes américains capturés.
La barque glisse en silence au milieu des rizières inondées dans lesquelles viennent se baigner les pieds des montagnes.
Un paysage exceptionnel, d'une grande sérénité, s'offre à nous, troublé seulement par les quelques barques que nous croisons.
Entre les galeries, la rivière semble un vaste lac d'eau limpide et calme, bordé de falaises calcaires.
Nous remarquons avec amusement que lorsque les rameurs sont fatigués, ils se servent de leurs jambes pour ramer. 
Pendant une courte halte sur la rive, nous discutons avec un vieux monsieur (il a 86 ans. Il se refuse à être à la charge de sa famille, alors il vit seul dans sa bicoque au bord de la rivière. Il utilise sa barque pour aller faire quelques courses lorsque cela lui est nécessaire.
Nous revenons à l'embarcadère emplis de sérénité.
 
Dans la commune de Ninh Hai, nous découvrons la pagode Bich Dông à flanc de montagne. Elle est construite en trois parties. La première Chua Hua, construite sur une plate forme au milieu d'un jardin luxuriant. De là, un escalier étroit permet d'accéder à la pagode Trung, taillée dans la paroi de la montagne et embellie de stalactites et de stalagmites. Après avoir traversé cette "grotte", nous accédons à la pagode Thuong dédiée au Bouddha de la miséricorde. Et là, le paysage qui s'étend à nos pieds est féerique.
Aujourd'hui, le lieu est investi par des moniales qui travaillent les écritures du Bouddha et cultivent les jardins alentour sous la direction d'une supérieure. "Très sévère" nous confie la jeune moniale avec qui nous discutons un moment. 

consulter l'album : baie d'Halong terrestre
(à suivre : Hué, la cité impériale)
 

Partager cet article

Repost 0
Published by chicha - dans vietnam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chicha
  • Le blog de chicha
  • : Accueillir chaque voyage, dépouillée de toutes certitudes, pour vivre au plus près chaque instant et essayer de prolonger le lien par l'image et l'écriture.
  • Contact

Texte Libre

Recherche