Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2016 5 12 /08 /août /2016 07:31
les jardins de mémoire

"Je savais ce monde

éphémère comme rosée

et pourtant, pourtant..."

                         Kobayashi Issa

 

C’est en 1998, pour que la forêt entretienne la mémoire des disparus, que fut planté le premier arbre de mémoire dans les « jardins de mémoire » du Bono, sur les bords du golfe du Morbihan. 

"Parce que j'ai refusé de  confier les cendres de ceux qui m'étaient chers à la froideur d'un columbarium, triste niche stérile façonnée dans la pierre ; parce que j'ai refusé de confier leurs cendres aux caprices du vent, ce voyageur sans mémoire, j'ai créé en 1998 "Les jardins de Mémoire". Lionel Le Maguer

 

 

 

les jardins de mémoire
les jardins de mémoire
les jardins de mémoire
les jardins de mémoire

Depuis, de nombreux arbres-mémoire, témoins de vies passées, y ont été plantés.

Les "jardins de mémoire" de Bono est un lieu paisible et verdoyant, un jardin de toute beauté, qui accueille au pied des arbres les cendres de plusieurs centaines de défunts, dans l’odeur des pins et des embruns.

Chaises et bancs roses, jaunes, oranges parsèment de tâches de couleurs le terrain qui descend en pente douce vers la rivière d’Auray dans le tintement des carillons suspendus aux arbres et dans le chant des oiseaux.

Sur les 45 ha du terrain, 80 à 90 arbres - érables, oliviers, pins, magnolias… - sont plantés chaque année. Les familles des défunts ("les habitants" comme les appelle Lionel Lemaguer) choisissent l'essence de "leur" arbre parmi une quarantaine d'essences différentes. Elles en sont propriétaires et s'occupent du jardinet à son pied qui abrite l'urne biodégradable. Fleurs, photophores, plaques de souvenir, jouets... entourent l'arbre ou y sont suspendus. Les familles aménagent l'espace comme elles l'entendent et le personnalise. C'est une façon de domestiquer l'absence tandis que les objets accrochés aux branches se balancent ou carillonnent dans le vent.

 

les jardins de mémoire
les jardins de mémoire
les jardins de mémoire
les jardins de mémoire
les jardins de mémoire

On souhaiterait qu'il existe d'autres lieux similaires en France mais ces jardins cinéraires constituent un lieu unique car un décret de 2005 encadre la destination des cendres et interdit les lieux collectifs destinés au dépôt des urnes autres que les cimetières publics, exceptés ceux qui ont été créés avant 2005.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by chicha - dans regard
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chicha
  • Le blog de chicha
  • : Accueillir chaque voyage, dépouillée de toutes certitudes, pour vivre au plus près chaque instant et essayer de prolonger le lien par l'image et l'écriture.
  • Contact

Texte Libre

Recherche