Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 15:08
Birmanie - les marchés

Sur les marchés birmans, on trouve de tout.

Il y a les grands marchés couverts qui font office d'épicerie, de droguerie, de quincaillerie, de pharmacie (ici, comme en Thailande ou en Inde, les médicaments sont vendus à l'unité) et on y trouve des couturiers, des bijoutiers... 

Et il y a les marchés de plein air où les femmes vendent quelques légumes, assises à même le sol, tout aussi bien que de la viande, du poisson, des épices, des vêtements... On ne se lasse pas d'y déambuler et d'y découvrir avec curiosité des produits tout à fait inconnus.

Chaque localité accueille les marchés municipaux et dans l'état Shan, suivant le calendrier lunaire, les marchés se tiennent tous les cinq jours dans plusieurs localités données.

Autour du lac Inle, les marchés attirent les tribus des montagnes voisines et offrent des produits artisanaux (cheroots, foulards tissés à la main, pantalons de pêcheurs...) et le soir certaines rues se transforment en marchés nocturnes.

 

 

Birmanie - les marchés
Birmanie - les marchés
Birmanie - les marchés
Birmanie - les marchés
Birmanie - les marchés
Birmanie - les marchés
Birmanie - les marchés
Birmanie - les marchés
Birmanie - les marchés
Birmanie - les marchés
Birmanie - les marchés
Birmanie - les marchés

Les feuilles de poivrier bétel servent à envelopper un mélange de noix d'arec, de chaux et de tabac, agrémenté de cardamone, de clou de girofle ou d'anis (comme le pan indien)  que les Birmans mâchonnent  à longueur de journée avant d'en recracher la chique dans un long jet de salive rouge qui maculent les trottoirs. C'est ce qui colore leurs dents et leurs lèvres en pourpre..

L'effet serait à la fois stimulant et grisant

 

Birmanie - les marchés

Des bûchettes de bois de thanaka... Le bois est râpé et réduit en poudre puis mélangé avec de l'eau pour devenir ce produit blanchâtre dont les Birmanes (mais aussi parfois les hommes) s'enduisent le visage pour se protéger du soleil, rendre la peau douce et la débarrasser de l'acné, se maquiller et  se parfumer car le thanaka sent bon, il rappelle l'odeur du santal. 

La première couche s'applique très liquide, et elle est souvent laissée en l'état. Avec une pâte plus dense, on créé des effets avec le doigt, une brosse à dents ou un pinceau.

L'usage du thanaka remonterait à plus de 2 000 ans.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by chicha
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chicha
  • Le blog de chicha
  • : Accueillir chaque voyage, dépouillée de toutes certitudes, pour vivre au plus près chaque instant et essayer de prolonger le lien par l'image et l'écriture.
  • Contact

Texte Libre

Recherche